La douane malgache à l'écoute: pour toute demande d'information, doléances, dénonciations ou besoin d'assistance, contactez le numéro vert 360

Signature de deux conventions de financement entre l'Union Européenne et la République de Madagascar :

- programme appuis institutionnels aux secteurs des infrastructures 24 milliards d'Ariary (6 000 000 d'euros)

- programme complémentaire d’appui a l’ordonnateur national (PCAON) pour un montant de 8 milliards d'Ariary (2 000 000 d'euros)

 

Ce 01 octobre 2019, le Ministre de l'Economie et des Finances, Ordonnateur National du FED, Monsieur Richard J. RANDRIAMANDRATO, et l'Ambassadeur de l'Union Européenne à Madagascar, SEM Giovanni Di GIROLAMO, ont procédé à Antananarivo à la cérémonie de signature de deux conventions de financement pour la mise en œuvre du ProgrammeAppuis Institutionnels aux Secteurs des Infrastructures et duProgramme d'Appui aux Services de l’Ordonnateur National du FED.

 

Le Programme Appuis Institutionnels aux Secteurs des Infrastructuresfait partie du secteur de concentration «Infrastructures» du Programme Indicatif National (PIN) 2014-2020 de l'UE à Madagascar. Sur le total, de 518 millions d’Euros du PIN, le montant alloué au secteur des Infrastructures est de 230 millions d’Euros distribué comme suit: Rocade Est d’Antananarivopour une contribution de 4 992 000 EUR à un cofinancement total de 62 992 000 EUR ; Programme Intégré d’Assainissement d’Antananarivo: pour une contribution de 3 Millions EUR à un cofinancement total de 34 185 000 EUR ; Projet de désenclavement et d’assainissement des quartiers prioritaires d’AntananarivoPhase 3 (Lalankely 3) : pour une contribution de 3 Millions EUR à un cofinancement total de 26 370 000 EUR ; Programme de modernisation routière RN6 et RN13: pour une contribution de 116 001 600 EUR à un cofinancement total de 235 Millions EUR ; Programme de modernisation routière RN9 et RNT12A: contribution UE estimée : 40 Millions EUR. ;

En outre, les projets suivants sont en cours de formulation : Construction de la Ligne à Haute TensionAntananarivo – Tamatave ; Projet de réhabilitation de l’alimentation en eau d’AntananarivoLigne de crédit pour la promotion des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique(SUNREF).

Le présent Programme d’appuis institutionnels a pour but d’appuyer l’État malgache et ses ministères techniques et d’améliorer la capacité d’absorption des secteurs concernés, en vue de la mise en œuvre efficiente de la programmation du 11èmeFED. Au-delà, les appuis institutionnels visent l’amélioration de la gestion et de la durabilité des infrastructures de service public.

Dans le secteur des transports, il est prévu de fournir une assistance technique visant à renforcer les institutions concernées par le secteur (MATHTP, ARM, FER, MTTM) dans leur capacité à i) suivre les travaux d'investissement, en particulier ceux du 11e FED, ii) améliorer la gouvernance du secteur (charges à l'essieu, entretien routier, sécurité routière, etc.) et iii) jouer pleinement leur rôle selon les missions définies par les statuts. Des matériels et outils pourront être fournis, selon les besoins identifiés, dans le cadre de cet appui (station de pesage mobiles, outils informatiques, radars de vitesse pour aider au traitement de points noirs, etc.).

En ce qui concerne le secteur de l’énergie, les appuis seront dirigés vers i) le ministère de l’énergie et des hydrocarbures pour ce qui concerne l’objectif de renforcement de l’attractivité du secteur de l’électricité en direction des investisseurs privés, ii) l’agence d’électrification rurale pour le développement du sous-secteur de l’électrification rurale et iii) de l’office de régulation de l’électricité pour ce qui touche à la règlementation, la normalisation, la régulation et la tarification du secteur.

Enfin, dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, il est envisagé de réaliser une étude technique et institutionnelle pour le compte du MEEH en vue de l’appuyer dans la réorganisation du secteur.

Cette action tient compte des inégalités structurelles liées au genre, qui entravent la participation des femmes au processus de développement notamment dans les 3 secteurs d'intervention visés.

Les appuis institutionnels fournis au titre du présent projet viseront les besoins prioritaires, en termes de renforcement des capacités, des ministères et institutions impliquées dans la mise en œuvre de notre coopération dans le secteur des infrastructures en appui au développement économique. Au-delà, les appuis institutionnels visent l’amélioration de la gestion et de la durabilité des investissements avec une considération particulière aux effets du changement climatique sur les infrastructures. 

Cette action répond aussi aux objectifs fixés dans le chapitre sur "la coopération pour le développement économique" de l'Accord de Partenariat Economique (APE) entre l'Union Européenne et l'Afrique de l'Est et Australe, en cours de mise en œuvre à Madagascar.

 

Le Programme Complémentaire d’Appui à l’Ordonnateur National (PCAON)»,

L’objectif général de l’action est d’améliorer l’impact et l’efficacité de la coopération au développement de l’UE à Madagascar dans les trois secteurs de concentration du 11ème FED: gouvernance,développement ruralet infrastructuresen support au développement économique.

Les objectifs spécifiques visent à i) Assurer une meilleure intégration des services de l’ON dans le système national, afin de renforcer les fonctions d’appui et d’interface avec les Ministères Techniques et la DUE ; et ii) Améliorer la performance (programmation, conception, gestion des procédures, mise en œuvre et évaluation) des projets FED et l’appropriation des fonctions de l'ON dans le respect des engagements mutuels entre l’UE et l’Etat.

Les interventions proposées dans ce programme apporteront des appuis aux institutions de l’Etat impliquées dans la mise en œuvre du 11ème FED,  mais également un pour une implication optimale dans la programmation conjointe post 11ème FED, ceci en vue d’une amélioration des systèmes d’ordonnancement des fonds FED et de la gestion des finances publiques. Toutes les interventions intégreront la perspective de genre et des droits de l'homme pour une meilleure efficacité et impact. 

L’action visera, à travers la signature entre l’UE et la République de Madagascar d’une nouvelle convention de financement d’appui aux services de l’Ordonnateur National du FED pour une durée de 36 mois, à assurer la pérennisation des acquis relatifs aux appuis antérieurs, ainsi qu’un accompagnement progressif de ces institutions vers une internalisation des tâches et une coopération accrue avec les Ministères Techniques.

 

 

 

 

Plan du site ::